Archives de catégorie : Articles parus dans le quotidien Les Echos

Comment arrêter la propagation des « deepfakes » ?

Activez le son pour entendre Donald Trump faire l’éloge des Échos. Mais est-ce vraiment le président des États-Unis qui parle ? Pour en savoir plus, lisez l’enquête que j’ai publiée ce matin sur les deepfakes », ces faux contenus « plus vrais que nature » réalisés à l’aide d’outils d’intelligence artificielle :

https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0600581362886-comment-arreter-la-propagation-des-deepfakes-2240217.php

Nos données peuvent-elles servir l’intérêt général ?

J’ai publié hier dans le quotidien Les Échos, une enquête sur  les « données au service du bien commun ».

L’intérêt de la communauté scientifique et du monde des affaires pour la conduite de politiques publiques (santé, transports…) à partir de données collectées par des entreprises privées ne cesse de grandir. Ces derniers mois, les tribunes signées par des chercheurs et vantant les mérites potentiels des « Data for Public Good » ou des « données au service du bien commun » se sont multipliées en France et à l’étranger.

Ces spécialistes pensent que les données collectées par le secteur privé permettront de prédire les épidémies de grippe (malgré l’échec de Google Flu Trends), les pandémies alimentées par les moustiques, les taux d’occupation des lits dans les hôpitaux, les besoins en eau des bergers et de leurs troupeaux, les crises financières (à partir des fluctuations des dépôts bancaires), les perspectives économiques (grâce à la consommation d’électricité), etc.

Pour lire la suite de cet article :

Lesechos.fr >  Idées > Sciences & Prospectives

Pouvons-nous réduire encore plus nos déchets ?

J’ai publié mardi dernier dans le quotidien Les Échos une enquête sur la réduction des déchets :

« Réutiliser, à Kornos (Chypre), des décorations de Noël des années passées dans les maisons et dans les rues ; bannir les bouteilles en plastique d’une école d’Enniskillen (Irlande du Nord)… Au total, 9.369 projets de ce type participent à la  Semaine européenne de réduction des déchets qui se déroule du 17 au 25 novembre. Objectif ? Nous sensibiliser « à la gestion durable des ressources et des déchets ». Selon la Banque mondiale, les déchets représentaient déjà, en 2016,  0,74 kg par personne et par jour dans le monde. Un chiffre qui devrait progresser de 70 % d’ici à 2050 ! Les enjeux sont considérables. Réduire les déchets, c’est consommer moins de matières premières et rejeter moins de polluants… »

Pour lire la suite : Lesechos.fr > Idées > Sciences & Prospectives  ou https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0600164554922-peut-on-encore-reduire-nos-dechets-2223259.php

 

Saviez-vous que vos remboursements de Sécurité Sociale pouvaient aider la recherche médicale ?

J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Échos une enquête sur les données de santé et les recherches médicales menées avec des algorithmes d’Intelligence Artificielle …

Vous connaissez le Sniiram ? Sans doute pas, mais lui vous connaît ! Le Système national d’information inter-régimes de l’Assurance-maladie est en effet une gigantesque base de données qui collecte tous les remboursements de la Sécurité sociale. Il couvre 99 % de la population française et comprend 20 milliards de lignes de prestations ! Rassurez-vous, votre nom n’y figure pas ; il a été remplacé par un pseudonyme……

Vous pouvez lire la suite de cet article ( « Les données de santé, la mère des batailles  »,  « Cryptage et tatouage pour protéger les données de santé », « La France dispose d’un fichier de données de santé unique au monde ») ainsi que le reste du dossier spécial consacré par Les Échos à l’intelligence artificielle et à la santé sur https://www.lesechos.fr/intelligence-artificielle/dossiers/IA-sante-hopital-medecine-infirmier-radiologie-CHU-informatique-AI/

Surveillez votre frigo…

J’ai publié ce matin dans les Échos un enquête sur la sécurité de la prochaine génération d’objets connectés : « Objets connectés : des transactions à hauts risques »
 

La prochaine génération d’objets connectés prendra des décisions, fera des achats en ligne, remplira des contrats… Autant de transactions qui soulèveront de nouveaux problèmes de sécurité.

Comme chaque début de mois, vous consultez votre relevé bancaire. Mauvaise surprise : votre réfrigérateur connecté a commandé pour 2.000 euros de champagne, récupéré par votre voisin, Alexandre. Vous trouviez bien ce dernier un peu bizarre avec sa passion pour le Dark Web, la face cachée d’Internet où l’on trouve tout ce qui est interdit, mais c’était le seul plan B possible si vous étiez absent au moment des livraisons…

Scénario impossible ? …

Parviendra-t-on à créer une intelligence artificielle qui aura envie d’apprendre à apprendre ?

J’ai publié ce matin dans Les Échos un article sur « La quête sans fin de l’IA générale ». Personne ne sait encore donner l’envie d’apprendre à une machine, ni faire travailler ensemble plusieurs intelligences artificielles spécialisées. Mais des chercheurs planchent déjà sur les conséquences de l’apparition d’une intelligence supérieure à celle de l’homme.

Lesechos.fr > IA > Les défis de l’intelligence artificielle > La quête sans fin de l’IA générale

À quand la voiture sans conducteur ?

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai publié dans le supplément « Intelligence artificielle et mobilité » des Échos du 29 juin 2018, un article consacré à l’avenir de la voiture autonome : si la voiture sans conducteur relève encore de la science-fiction, la France se prépare à accueillir des véhicules autonomes sur les autoroutes et les deux voies séparées à partir de 2021.

À lire sur : https://www.lesechos.fr/intelligence-artificielle/veille-technologique/0301860288707-voiture-autonome-les-choses-saccelerent-2188401.php ou Lesechos.fr -> Section « I.A. » -> « Intelligence artificielle et mobilité : vers le tout autonome »

Cyberattaques : apprendre à travailler sans ordinateurs

J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Échos une enquête sur les « Plan B » que de plus en plus d’entreprises préparent pour le jour où elles seront victimes de pirates informatiques.

Les cyberattaques de l’année 2017 (NotPetya, WannacRy…) l’ont prouvé : la paralysie totale des systèmes d’information est désormais possible. De plus en plus d’organisations se dotent donc d’une cellule de crise chargée de réfléchir à la meilleure façon de travailler en mode dégradé, c’est-à-dire sans écrans.

https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0301504753226-cyberattaques-apprendre-a-travailler-sans-ordinateurs-2165626.php

Un dossier complet sur l’Intelligence Artificielle dans le quotidien Les Échos auquel j’ai contribué.

Le quotidien Les Échos a publié ce matin un dossier complet sur l’Intelligence Artificielle.


J’en ai rédigé l’article central : « L’Intelligence artificielle à l’assaut des entreprises. »

 L’année 2018 va voir se multiplier les applications opérationnelles de l’IA. Marketing, maintenance, logistique, contrôle, ressources humaines… toutes les activités seront concernées. Nos conseils pour ne pas passer à côté de cette révolution.

___

La rumeur court dans les milieux pharmaceutiques depuis quelques semaines : « Le responsable d’un grand laboratoire pharmaceutique français devait repositionner une molécule arrivée en fin de développement, mais qui ne donnait pas les résultats escomptés. Il a fait plancher en parallèle ses équipes et une solution d’intelligence artificielle, à base de réseaux de neurones : il a obtenu la même réponse, en trois semaines des humains, en 48 heures de l’IA… »