Quand le faux se mêle au vrai pour traiter les données

J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Échos une enquête sur les outils développés pour permettre aux chercheurs d’accéder plus facilement aux données des administrations. Pour l’instant, les feuilles de soin de la Sécurité sociale, les déclarations de revenus, les résultats scolaires, les choix d’orientations, qui contiennent des informations personnelles et sensibles, ne sont accessibles – heureusement – qu’après avoir montré patte blanche. Une des pistes explorées est de réaliser, à partir des fichiers originaux et grâce à l’intelligence artificielle, de vrais-faux jeux de données ne contenant plus d’informations confidentielles.

https://bit.ly/fauxvrai

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.