Invité hier soir sur France Inter pour discuter des nouvelles formes de cyber-guerre

À la suite de mon article paru dans le quotidien Les Echos le 2 janvier dernier « Quelles règles pour la cyberguerre froide », j’ai été invité hier soir, mercredi 22 février 2017, par Laurent Goumarre pour la seconde partie de son émission Le Nouveau Rendez-vous (LNRV) diffusée sur France Inter.


Nous étions quatre invités (Frédérick Douzet, professeur à l’institut français de géopolitique – université Paris 8 – et titulaire de la Chaire Castex de cyberstratégie de l’IHEDN ; Amaëlle Guitton, journaliste à Libération spécialiste du cyber-espace ; Jacques Sapir, économiste, auteur de Faut-il sortir de l’Euro ? publié au Seuil ; et moi-même) pour discuter de « Devine qui vient tweeter ce soir ? La Russie, elle s’invite dans les élections », autrement dit « La Russie de Vladimir Poutine est-elle en train de mener des opérations de cyber-intrusion et de cyber-manipulation pour « influencer » les élections présidentielles françaises à son avantage ? »





Vous pouvez retrouver cette émission sur http://ift.tt/2mg2hrp (à partir de la 55ème minute)


Deux petits rectificatifs par rapport au contenu de cette émission :


• contrairement à ce qui est indiqué sur le site de France Inter, je ne suis pas journaliste aux Echos, mais, même si je collabore régulièrement avec ce quotidien, journaliste indépendant


• après la cyber-attaque dont Sony Pictures avait été victime en novembre 2014 aux Etats-Unis, l’administration américaine avait nommément accusé la Corée du Nord – et non la Russie, comme je l’ai indiqué par erreur – d’être à l’origine de ce vol de données.

Industrie 4.0 : le défi de l’hypersurveillance

J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Echos une enquête sur la réalité augmentée et les outils connectés qui permettent déjà de guider les opérateurs de production ou de maintenance. Mais qui, demain,  pourraient aussi servir à les surveiller. En permanence.

Nous verrons peut-être bientôt notre garagiste chausser des lunettes de réalité augmentée qui lui montreront, étape par étape, comment réparer notre voiture. Mais qui enregistreront aussi le moindre de ses faits et gestes, ce qui permettra de savoir combien de temps il aura mis pour mener à bien sa tâche, s’il faut l’envoyer en formation… ou s’il doit changer d’emploi. Voilà un des scénarios sur lesquels planchent les consultants, industriels et syndicalistes qui réfléchissent à l’usine 4.0…

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211778113962-industrie-40-le-defi-de-lhypersurveillance-2064720.php#EGl4KwYM4dyIsfTT.99

Cette enquête comprend également un encadré  sur le risque juridique que la traçabilité associée à la réalité augmentée est susceptible de faire courir à l’employeur :
http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211778114090-un-risque-juridique-pour-lemployeur-2064770.php#x5Ai6YksSoOOqGG7.99

À Paris, le mardi 21 mars 2017, pour parler de « Internet : comment acheter en toute sécurité sur Internet, ma tablette et mon smartphone ? »

Je serai à Paris, le mardi 21 mars 2017, de 14h30 à 16h30, à l’Espace Idées Bien Chez Moi, 7 cité Paradis, 75010 Paris, pour donner une conférence destinée aux seniors sur le thème « Internet : comment acheter en toute sécurité sur Internet, ma tablette et mon smartphone ? » :

• Les techniques utilisées par les sites Web pour nous convaincre d’acheter.

• Les précautions de base pour protéger ses données personnelles et bancaires.

• Quelques astuces pour comparer les prix et profiter des meilleures opportunités.

• La livraison : moment clé de la transaction.

• Comment réclamer en cas de problème ?

Conférence gratuite donnée à l’invitation de Malakoff Médéric Retraite Arrco

À Orsay (91), le jeudi 27 avril 2017, pour parler de « Comment aider nos enfants à bien utiliser les nouvelles technologies »

Je serai à Orsay (91), le jeudi 27 avril 2017, pour donner une conférence destinée aux parents sur le thème « Comment aider nos enfants à bien utiliser les nouvelles technologies », à l’invitation de la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves) du quartier du Guichet / Ecole élémentaire du Guichet.

20H30

Cinéma Espace Jacques Tati, Allée de la Bouvêche, 91400 Orsay

L’Intelligence Artificielle, qu’est-ce que c’est ?

Voici le petit mot introductif que j’ai fait vendredi dernier, 20 janvier 2017, à Agoranov, un incubateur parisien, où avait lieu, en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du Numérique et de l’Innovation, et de Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le lancement de #FranceIA, la stratégie nationale en intelligence artificielle.

Cette vidéo est extraite de : http://www.economie.gouv.fr/strategie-intelligence-artificielle-France-IA :

À Rueil-Malmaison (92), le vendredi 24 mars 2017, pour parler de « Comment aider nos enfants à bien utiliser les réseaux sociaux »

Je serai le vendredi 24 mars 2017 à Rueil-Malmaison (92) pour donner une conférence, destinée aux parents, sur le thème « Comment aider nos enfants à bien utiliser les réseaux sociaux » :

• présentation des principaux réseaux sociaux utilisés par les enfants et les adolescents.

• quels usages en font-ils ?

• quels bénéfices en tirent-ils ?

• quels risques encourent-ils (protection de la vie privée…) ?

• comment accompagner les enfants dans l’utilisation de ces réseaux sociaux ?

Cette conférence est organisée par la mairie de Rueil-Malmaison, dans le cadre de la deuxième édition de « La semaine sans écran », portée par le Conseil de quartier Rueil-sur-Seine.

20H
Centre de loisirs Michel Ricard
8 rue Guy de Maupassant
92500 Rueil-Malmaison

À Vertou (44), le mardi 28 mars 2017, pour parler de « Parents d’élèves des collèges de Vertou à l’heure du numérique »

Je serai à Vertou (44), le mardi 28 mars 2017, pour donner, le soir, une conférence destinée aux parents, sur le thème « Parents d’élèves des collèges de Vertou à l’heure du numérique », et abordant, entre autres, les points suivant :

• présentation des principaux réseaux sociaux utilisés par les enfants et les ados.

• Quels usages en font-ils ?

• Quels bénéfices en tirent-ils ?

• Quels risques encourent-ils  ?

• Comment accompagner les enfants dans l’utilisation des réseaux sociaux ?

• Comment les aider à gérer leur temps d’utilisation des outils numériques au  sens large ?

• Comment trouver un équilibre entre les loisirs classiques, les loisirs numériques et le travail ?

Avant la conférence, les parents qui le souhaiteront seront invités à participer à des groupes d’échange dont les porte-paroles me transmettront ensuite leurs questions, auxquelles je répondrai au cours de mon intervention.

Cette conférence est organisée par la mairie de Vertou, en association avec les trois collèges de la ville et les parents d’élèves de ces établissements.

Quelle règles pour la cyber guerre froide ?

Capture Les Echos 3 janvier 2017J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Echos un article sur les cyberdiplomates, les diplomates occidentaux qui se mobilisent pour réguler les conflits dans le cyberespace. Avant qu’un Etat ou une organisation terroriste ne paralyse tout Internet.

Nouvelles menaces, nouveau métier. La montée en puissance des attaques sur le Net, dont le point culminant fut en 2016 l’ingérence d’hackers russes dans la présidentielle américaine, fait émerger la profession de cyberdiplomate, c’est-à-dire de diplomate chargé des négociations internationales sur la cybersécurité. Dans l’ombre, ces spécialistes s’activent pour tenter de réguler les cyberguerres…

Pour lire la suite de cet article : http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211651883116-quelles-regles-pour-la-cyberguerre-froide-2053939.php

Cette enquête comprend également un encadré sur les algorithmes que des centres de recherche tentent de mettre au point pour traquer les coupables des cyberattaques :
http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211651164045-des-algorithmes-pour-traquer-les-coupables-des-cyberattaques-2053981.php

Les implants médicaux, futures cibles pour les pirates

Capture Les Echos 29 novembre 2016J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Echos une enquête sur les appareils médicaux implantés dans le corps et qui  sont de plus en plus facilement piratables, comme l’ont révélé plusieurs études scientifiques. Les parades restent à mettre au point.

 

Très mauvaise nouvelle pour les millions de porteurs à travers le monde d’un stimulateur cardiaque, d’une pompe à insuline, d’électrodes pour la stimulation cérébrale profonde (utilisées pour soulager des douleurs chroniques ou pour atténuer les tremblements provoqués par la maladie de Parkinson) : ces implants sont facilement piratables. Avec des conséquences potentiellement dramatiques… La suite sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211451070124-les-implants-medicaux-futures-cibles-pour-les-pirates-2046323.php

Cet article comprend également un encadré sur la discrétion observée par les fabricants de ces implants sur les risques de piratage qu’encourent leurs porteurs : http://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0211451118962-des-fabricants-tres-discrets-2046307.php

Internet, téléphone mobile, jeux vidéo… la révolution numérique affecte toute notre vie