À Niort (79) le mardi 6 février 2018 pour parler des « Écrans, une « addiction » ? »

Je serai à Niort (79), le mardi 6 février 2018, pour parler des « Écrans, une « addiction » ? », à l’invitation d’une association familiale.

Selon plusieurs psychiatres, certains jeux vidéo en ligne (les MMOG – Massively Multiplayer Online Games ; les jeux en ligne massivement multijoueur) peuvent entraîner une forme de dépendance lorsqu’ils sont pratiqués à certains moments charnières de la vie ou lorsque le joueur traverse une épreuve personnelle : adolescence, entrée à l’université, premier emploi, vie en couple, chômage, divorce…

Les autres utilisations des écrans numériques ne semblent pas entraîner de dépendance au sens psychiatrique mais sont extrêmement chronophages. D’autant que les entreprises qui sont à l’origine des réseaux sociaux et autres applications que nous utilisons sur nos tablettes ou nos smartphones font tout pour que nous y passions le maximum de temps : leur modèle économique est basé sur la distraction, la “captation” de l’attention : plus ces applications nous envoient de notifications (les petites alertes qui apparaissent sur les smartphones même lorsque ceux-ci sont en veille), plus nous allons prendre notre téléphone en main, passer du temps sur ces réseaux sociaux qui vont en profiter pour nous afficher de la publicité et gagner ainsi de l’argent. Autrement dit, ces applications sont conçues dès le départ pour nous “accrocher” et réduire ainsi un peu notre liberté.

20H30

À Ouarville (28) le mardi 14 novembre 2017pour parler d’« Internet, jeux vidéo, réseaux sociaux, smartphones… sources d' »addiction » pour nos enfants ? »

Je serai à Ouarville (28), le mardi 14 novembre 2017, en début de soirée pour parler d’« Internet, jeux vidéo, réseaux sociaux, smartphones… sources d' »addiction » pour nos enfants ? », à l’invitation d’une association familiale.

Selon plusieurs psychiatres, certains jeux vidéo en ligne (les MMOG – Massively Multiplayer Online Games ; les jeux en ligne massivement multijoueur) peuvent entraîner une forme de dépendance lorsqu’ils sont pratiqués à certains moments charnières de la vie ou lorsque le joueur traverse une épreuve personnelle : adolescence, entrée à l’université, premier emploi, vie en couple, chômage, divorce…

Les autres utilisations des écrans ne semblent pas entraîner de dépendance au sens psychiatrique mais sont extrêmement chronophages. D’autant que les entreprises qui sont à l’origine des réseaux sociaux et autres applications que nous utilisons sur nos tablettes ou nos smartphones font tout pour que nous y passions le maximum de temps : leur modèle économique est basé sur la distraction, la “captation” de l’attention : plus ces applications nous envoient de notifications (les petites alertes qui apparaissent sur les smartphones même lorsque ceux-ci sont en veille), plus nous allons prendre notre téléphone en main, passer du temps sur ces réseaux sociaux qui vont en profiter pour nous afficher de la publicité et gagner ainsi de l’argent. Autrement dit, ces applications sont conçues dès le départ pour nous “accrocher” et réduire ainsi un peu notre liberté.

À Dole (39), le jeudi 9 novembre 2017, pour intervenir devant collégiens et parents

Je serai le jeudi 9 novembre 2017 au groupe scolaire Mont-Roland, à Dole (39) pour intervenir :

• en début d’après midi devant 190 élèves de 4ème et 3ème sur le thème «  Nouvelles technologies : des outils formidables, mais qui présentent aussi quelques dangers… »

• à 20H devant les parents du primaire, du collège et du lycée de cet établissement sur le thème « Comment aider nos enfants à faire bon usage des écrans ».

Ces conférences sont organisées par la direction du groupe scolaire Mont-Roland.

L’humain, futur rempart contre les cyberattaques ?

J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Échos une enquête sur les grands oubliés de la cybersécurité : les hommes et les femmes.

Virus, « ransomware », vol de données… Pas une semaine ne passe sans qu’une nouvelle cybermenace n’apparaisse. Et dans un monde connecté, la pression est devenue énorme sur les utilisateurs finaux, qui se voient en dernier rempart de l’humanité : « Attention, en cliquant sur ce lien ne vais-je pas contaminer mon smartphone et, par ricochet, les ordinateurs de l’entreprise qui m’emploie, puis tout Internet ? »

Or, jusqu’à présent, la sécurité informatique des entreprises se concentrait sur les parades techniques. Et s’il était plus efficace et rentable d’investir dans la formation des utilisateurs et dans des outils qui leur apportent une vraie aide ?

Pour en savoir plus : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/030599032649-lhumain-futur-rempart-contre-les-cyberattaques-2117161.php#O40fg7Xmbxid8yBP.99

 

Intelligence Artificielle et Robotique dans l’Industrie : impact sur l’emploi, la formation et le contrôle des salariés

 


Retrouvez sur https://www.youtube.com/watch?v=JkAxxPXX8ZA la table ronde que j’ai animée hier soir, lundi 25 septembre 2017, et qui était consacrée à l’impact de l’«Intelligence Artificielle  et de la Robotique » dans l’industrie.

Avec :
Nathalie Nevejans, maître de conférence en droit à l’Université, directrice de Robotics Legal Consulting, membre du comité éthique du CNRS et de l’institut pour l’Etude des relations Homme-Robots ;
• Patrick Albert, président du HUB France IA ;
• Philippe Brun, Corporate Vice President ressources Humaines et Développement Durable de STMicroelectronics ;
Jean-Claude Heudin, professeur et chercheur en Intelligence artificielle, auteur de plusieurs ouvrages sur l’IA et les robots, dont « Comprendre le Deep Learning » et « Intelligence Artificielle : manuel de survie »

 

 

 

 

Sur RTL pour parler de Facebook et de nos données, qu’il utilise pour gagner de l’argent

J’étais l’invité lundi dernier, 18 septembre 2017, de la seconde partie de La curiosité est un vilain défaut, l’émission que Sidonie Bonnec et Thomas Hugues animent tous les jours de la semaine sur RTL, entre 14H et 15H.

Au programme : comment Facebook s’empare des données que nous lui confions en nous inscrivant et en utilisant ce réseau social  ; comment ils nous suit à la trace sur tous les sites Web disposant d’un bouton « J’aime » ; comment Facebook gagne de l’argent avec ces informations ; et pourquoi il est régulièrement pointé du doigt par la CNIL et d’autres agences européennes de protection des données…

Une émission à réécouter sur http://ift.tt/2jCkz8N (cliquez sur le fichier Facebook, en dessous de la photo des deux animateurs).

 

Invité cet après-midi sur CNews pour parler du téléphone portable et des enfants

Avec l’approche de la rentrée scolaire revient la question : « dois-je donner un téléphone à mon enfant ? »

Pour tenter d’y répondre, j’étais l’invité, cet après-midi, d’Isabelle Moreau, sur CNews :
• à quel âge peut-on donner un téléphone ou un smartphone à un enfant ?
• quel appareil lui donner ?
• comment gérer le téléphone portable à l’école ?
• comment contrôler l’usage que va faire mon enfant de son smartphone ?
• comment en parler avec lui ?

 

Trois dates dans l’histoire de l’intelligence artificielle

Le quotidien Les Échos publie depuis le début de cette semaine une série d’été consacrée à l’histoire de l’intelligence artificielle :  « En soixante ans d’existence, l’intelligence artificielle a connu des progrès spectaculaires, des chercheurs de génie, des victoires inattendues et des moments de doute. Une histoire que « Les Echos » vous raconte en dix dates-clés. »

J’ai contribué à cette série avec trois articles parus mardi 22, mercredi 23 et jeudi 24 août 2017 :

1956 : et l’intelligence artificielle devint une science
A l’été 1956, vingt chercheurs se réunissent sur le campus de l’université américaine de Dartmouth. Les fruits de ce colloque influenceront tous les travaux de cette nouvelle discipline.

1957 : le Perceptron, première machine apprenante Dans les années cinquante, le psychologue américain Frank Rosenblatt simule sur un ordinateur les capacités d’apprentissage d’une machine.

1968 : avec Kubrick, l’IA devient star de cinéma
L’ordinateur HAL, dans « 2001 Odyssée de l’espace », fait découvrir au grand public l’intelligence artificielle. Les questions qu’il pose sont toujours d’actualité.

Internet, téléphone mobile, jeux vidéo… la révolution numérique affecte toute notre vie