Le virus A (H1N1) a contaminé Linkedin

Pas moins de 23 professionnels mentionnent les termes « Swine Flu » sur le CV en ligne qu’ils ont publié sur Linkedin, le célèbre réseau social (39 millions d’utilisateurs à travers le monde, selon ses créateurs).

Visiblement, quelques-uns de ces internautes utilisent ces mots pour attirer l’attention des moteurs de recherche sur eux. Le record est sans doute atteint par une habitante de Los Angeles : elle cite 21 fois l’expression « Swine Flu » dans son profil. Elle prétend même se nommer Swine. Sans doute une plaisanterie, de mauvais goût.

Beaucoup moins drôle, la page d’un soi-disant propriétaire d’une entreprise irlandaise de biotechnologies spécialisée dans les masques de protection. Elle contient plusieurs liens vers le blog d’un pseudo journaliste occidental qui vivrait à Phuket, en Thaïlande, et qui affirme que l’épidémie de virus A (H1N1) est d’origine bio terroriste !

Heureusement, la plupart des CV postés sur Linkedin sont sérieux. Ils mentionnent « Swine Flu », par référence aux événements de 1976 (un décès aux Etats-Unis, dû à la grippe porcine, entraîna la vaccination de 40 millions d’Américains) et de 1998 (épidémie de grippe chez les porcs aux Etats-Unis) – voir la page de Wikipedia à ce sujet (en anglais).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.