Archives de catégorie : Google

Comment faire flouter une photo de sa maison sur Google Street View ?

Des lecteurs de mon livre « Silicon Valley / Prédateurs Vallée ?« , inquiets de l’utilisation qui pouvait être faite de la photo de leur domicile,  m’ont demandé comment faire flouter ces clichés.

Pour l’instant, il n’est pas possible de faire flouter les photos satellite que Google publie sur Google Maps ou Google Earth.

En revanche, Google a prévu une procédure permettant à n’importe quel habitant d’une maison ou d’un appartement de faire flouter la façade de son domicile dans Google Street View, le service de Google qui permet de naviguer virtuellement dans les villes et les villages.

• Le plus simple est de se rendre sur Google Maps et d’entrer dans la barre de recherche, en haut de l’écran, l’adresse de son domicile (dans les saisies d’écrans suivantes, pour des raisons légales, l’exemple du Palais de l’Elysée, a été pris – avertissement aux petits plaisantins qui souhaiteraient faire flouter la façade de l’Elysée : seuls les occupants d’un logement peuvent le faire flouter). 
Il faut ensuite faire glisser sur le plan, le petit bonhomme « Google Street View » orange qui apparaît sur l’échelle de zoom, à gauche de la photo ou du plan. Déplacez-vous dans la rue jusqu’à voir apparaître la façade de votre domicile. Cliquez sur le lien « Signaler un problème », en bas à gauche de la photo.

• Une nouvelle page apparaît. Cliquez sur le lien « Problèmes de respect de la vie privée ».

• Cliquez sur le lien « ma maison »


• Cliquez sur le bouton en face de « J’ai trouvé une photo de ma maison et je souhaiterais qu’elle soit floutée ». Dans le cadre  en dessous, précisez que vous occupez ce logement (encore une fois, inutile de vouloir faire une mauvaise plaisanterie en prétendant que vous habitez le Palais de l’Elysée) et que vous souhaitez, pour des raisons personnelles, que la photo en soit floutée. Dans le cartouche en dessous, indiquez votre adresse e-mail. Puis, juste en dessous, ajustez la vue pour la centrer sur votre habitation. Attention, si vous habitez un immeuble collectif, c’est tout le bâtiment qui sera flouté.

Quelques heures plus tard, vous recevrez un message confirmant la prise en compte de votre demande par Google.


Enfin, quelques jours plus tard, vous recevrez un message de Google vous annonçant que l’opération a été effectuée.

Nouveau livre : Silicon Valley / Prédateurs Vallée ?

Silicon Valley / Prédateurs Vallée ?

Ou comment Apple, Facebook, Google et les autres s’emparent de nos données

Editions Télémaque, 124 pages, novembre 2011, 13,50 euros

La Silicon Valley serait-elle devenue la Vallée des Prédateurs ?


Google enregistre tout ce que nous consultons à partir de son moteur de recherche et peut nous suivre à la trace sur les sites Internet dont il gère la publicité.


«Google pourrait bientôt en savoir plus sur nous que la CIA et le fisc réunis : la surface de notre chambre à coucher, les livres que nous achetons, les messages que nous échangeons, ce que nous sommes susceptibles de penser avant de prendre une décision», prédit Robert Darnton, professeur émérite à l’université de Princeton, président de la bibliothèque de l’université d’Harvard.


Facebook peut repérer ses utilisateurs qui arrivent sur n’importe quelle page Internet doté d’un bouton «J’aime».


« Facebook est l’entreprise la plus terrible dans le monde quand il s’agit de la vie privée», prévient Chip Pitts, avocat international, qui enseigne les droits de l’homme et les affaires internationales à Stanford et Oxford.

Dans cette enquête réalisée en Californie et en France, Jacques Henno explique comment les entreprises de la Silicon Valley sont véritablement en train de siphonner nos données. Elles mettent tout en œuvre pour accumuler des informations sur chacun d’entre nous. Elles s’en servent pour nous envoyer des publicités extrêmement ciblées, nous vendre des produits ou surveiller nos achats… et du même coup garder un œil sur notre vie privée ! Où va s’arrêter cette collecte d’informations de plus en plus insidieuse et insatiable ? Pouvons-nous y résister ?

Que va-t-il se passer quand, demain, les entreprises de la Silicon Valley auront accès à notre ADN ?

Et quand, en France, les partis politiques, utilisant peut-être les outils mis au point par RapLeaf, une entreprise de San Francisco, pourront nous envoyer des messages ciblés en fonction de nos centres d’intérêt ?

Une enquête fouillée, une livre de prospective socio-économique, des conseils pratiques… à lire de toute urgence. Avant qu’il ne soit trop tard, pour vous et pour vos enfants !

SOMMAIRE DU LIVRE

Cliquez ici pour lire le sommaire complet du livre

SOURCES DU LIVRE

Cliquez ici pour consulter les sources qui ont été utilisées pour rédiger cette enquête.



OU ACHETER CE LIVRE ?


Sur Amazon.fr


Sur Decitre.fr

SUPPLEMENTS INTERNET AU LIVRE


Cliquez ici pour accéder à plus d’informations sur l’histoire de la Silicon Valley, Google, Facebook, Yahoo!, les cookies, la législation américaine…


ERRATA


Cliquez ici pour accéder à la description des deux erreurs que comporte cet ouvrage.


Mon nouveau livre bientôt en librairie

Le 4 novembre chez votre libraire

SILICON VALLEY / PREDATEURS VALLEY ?

COMMENT APPLE, FACEBOOK, GOOGLE ET LES AUTRES S’EMPARENT DE NOS DONNEES.

Les géants de la Silicon Valley sont véritablement en train de siphonner nos données. Plusieurs sociétés de la « Vallée des Prédateurs » s’intéressent même dejà à notre ADN… et proposent un véritable décryptage de notre génome par correspondance…
A quelles fins ?

Au cours d’une enquête minutieuse et passionnante, en Californie et en France, Jacques Henno a suivi à la trace les géants de la Silicon Valley : Apple, Facebook, Google et les autres.
Ces firmes mettent tout en oeuvre pour accumuler des informations sur chacun d’entre nous. Elles s’en servent pour nous envoyer des publicités extrêmement ciblées, nous vendre des produits ou surveiller nos achats… et du même coup garder un oeil sur notre vie privée !

Où va s’arrêter cette collecte d’informations de plus en plus insidieuse et insatiable ? Pouvons nous y résister ?

Biographie de l’auteur

Jacques HENNO est journaliste indépendant. Il a réalisé de nombreuses enquêtes sur Internet et les nouvelles technologies pour CAPITAL, WEB MAGAZINE, et pour le quotidien LES ECHOS.