Lundi à Paris pour participer aux « Rencontres Annuelles du Droit de l’Internet » et parler de l’utilisation de nos données personnelles par les entreprises

Lundi 9 décembre, je participerai aux « Rencontres Annuelles du Droit de l’Internet » organisées depuis 2007 par Cyberlex.

Cette association, qui a pour ambition de maîtriser et faire comprendre les aspects juridiques et techniques de l’Internet, regroupe à la fois des techniciens, des juristes, des avocats, des professeurs de droit, des magistrats ainsi que des professionnels du marché et des technologies numériques (www.cyberlex.org).

Ces Rencontres ont pour objectif de dresser un panorama des événements majeurs qui se sont produits durant l’année, dans le domaine du droit de l’Internet.

Cette année le titre du colloque sera : «La société des données : entre revendications publiques et soumissions privées»

J’interviendrai de 16H45 à 18H45 lors du panel : « Le service à tout prix », aux côtés de Laurent CARON, avocat, d’Isabelle DAVIAUD, responsable juridique Distribution / Systèmes d’Information chez ACCOR et de Nicolas GODFROY, responsable juridique de l’UFC-QUE CHOISIR. Le débat sera animé par David-Irving Tayer, avocat associé (WITETIC).

Si les internautes s’interrogent sur le sort de leurs données personnelles, une certaine méfiance est née des révélations de juin 2013, qui ont fait monter les craintes et interrogations en la matière.

Cependant, si les interrogations paraissent légitimes dans le cadre de la surveillance entendue comme espionnage, les Internautes acceptent bien volontiers de partager leurs données personnelles avec des acteurs de la vie économique. En effet, tout internaute remplira des questionnaires, des sondages de satisfaction, créera un compte sur les réseaux sociaux, en fournissant des données (très) personnelles.

Ces informations sont à la fois une valeur pour un acteur économique pour adapter son offre et une valeur marchande dont l’Internaute n’a pas forcément conscience, mais pour autant accepte le principe. Dans le cadre de cette surveillance à laquelle se soumet l’internaute, doit il s’en inquiéter ? Quel est la réalité de protection des données ? Est-ce une surveillance insidieuse ? Quels sont les moyens que l’Internaute peut mettre en oeuvre ?

Plus de renseignements sur http://www.cyberlex.org/page-accueil/rencontres-internet-2013.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.