Bi-Bop, Laserdisc, Newton : trois « flops » précurseurs…

Trois articles que j’ai publiés depuis la mi-juillet dans Les Echos dans le cadre d’une série d’été à laquelle je participe, consacré aux « flops précurseurs » :

• 19 juillet 2010 : Le Bi-Bop, pionnier du mobile pour tous.

Il n’a jamais dépassé les 130.000 abonnés. Pourtant, avec ses petits combinés et ses formules d’abonnement abordables, le Bi-Bop a permis à la téléphonie mobile de toucher les particuliers.

• 28 juillet 2010 : Laserdisc, le DVD avant l’heure

Trop encombrant, trop cher, sorti trop tôt… Le Laserdisc n’a jamais réussi à s’imposer face à la cassette VHS, malgré une qualité d’image bien supérieure.

• 30 juillet 2010 : Le fiasco du Newton, ancêtre de l’iPad

Lancé en 1993, le premier bloc-notes électronique d’Apple fut un échec technologique et commercial. Mais son concept est plus que jamais d’actualité


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.