Archives de catégorie : télévision

J’ai publié ce matin dans Les Echos une enquête sur la télévision interactive

Photo : Zéro de Conduite Productions

Le marché  de la télévision interactive est en pleine ébullition des deux côtés de l’Atlantique. Les études menées aux Etats-Unis ou en Europe révèlent que les téléspectateurs âgés de dix-huit à quarante-cinq ans, lorsqu’ils sont devant leur téléviseur, passent désormais un quart de leur temps sur un second écran : leur smartphone, leur tablette ou leur ordinateur portable. Pour les chaînes, cela représente à la fois un risque (voir l’engagement des téléspectateurs diminuer si elles ne font rien) et une opportunité (augmenter cet engagement avec leurs propres applications sur ce second écran).

Mon enquête est disponible sur le site des Echos :

http://www.lesechos.fr/journal20140610/lec1_idees_et_debats/0203543233799-jusquou-ira-la-television-interactive-1010939.php

Sans oublier, l’encadré consacré aux programmes personnalisables grâce à la télévision connectée :

http://www.lesechos.fr/journal20140610/lec1_idees_et_debats/0203543234135-demain-les-programmes-personnalises-1011038.php

J'ai publié ce matin dans Les Echos une enquête sur la télévision interactive

Photo : Zéro de Conduite Productions

Le marché  de la télévision interactive est en pleine ébullition des deux côtés de l’Atlantique. Les études menées aux Etats-Unis ou en Europe révèlent que les téléspectateurs âgés de dix-huit à quarante-cinq ans, lorsqu’ils sont devant leur téléviseur, passent désormais un quart de leur temps sur un second écran : leur smartphone, leur tablette ou leur ordinateur portable. Pour les chaînes, cela représente à la fois un risque (voir l’engagement des téléspectateurs diminuer si elles ne font rien) et une opportunité (augmenter cet engagement avec leurs propres applications sur ce second écran).

Mon enquête est disponible sur le site des Echos :

http://www.lesechos.fr/journal20140610/lec1_idees_et_debats/0203543233799-jusquou-ira-la-television-interactive-1010939.php

Sans oublier, l’encadré consacré aux programmes personnalisables grâce à la télévision connectée :

http://www.lesechos.fr/journal20140610/lec1_idees_et_debats/0203543234135-demain-les-programmes-personnalises-1011038.php

Télé-réalité : «On fait croire aux enfants que "faire mal" ne fait pas si mal»

J‘ai été interviewé par Olivier Dumons, du Monde, sur l’impact de la télé-réalité, mais aussi des journaux télévisés, sur les enfants :

• Les programmes de télé-réalité rencontrent un énorme succès auprès des jeunes. Et ce, dès le plus jeune âge. Quels sont les risques d’un tel engouement ?

• Le prolongement de l’expérience télévisuelle sur les réseaux sociaux constitue-t-il un risque pour les enfants et les adolescents ?

• A quel âge un enfant est-il en mesure de regarder, seul, la télévision en général, et les journaux télévisés en particulier, qui n’échappent pas aux plus jeunes ?

Retrouvez mes réponses à ces trois questions sur le site du Monde , en dessous de l’interview de Nathalie Nadaud Albertini, sociologue des médias dont je ne partage pas du tout l’analyse, en particulier lorsqu’elle parle de «compétition non concurrentielle» (sic) :

www.lemonde.fr/culture/article/2013/04/12/la-tele-realite-en-questions_3158903_3246.html

Télé-réalité : «On fait croire aux enfants que « faire mal » ne fait pas si mal»

J‘ai été interviewé par Olivier Dumons, du Monde, sur l’impact de la télé-réalité, mais aussi des journaux télévisés, sur les enfants :

• Les programmes de télé-réalité rencontrent un énorme succès auprès des jeunes. Et ce, dès le plus jeune âge. Quels sont les risques d’un tel engouement ?

• Le prolongement de l’expérience télévisuelle sur les réseaux sociaux constitue-t-il un risque pour les enfants et les adolescents ?

• A quel âge un enfant est-il en mesure de regarder, seul, la télévision en général, et les journaux télévisés en particulier, qui n’échappent pas aux plus jeunes ?

Retrouvez mes réponses à ces trois questions sur le site du Monde , en dessous de l’interview de Nathalie Nadaud Albertini, sociologue des médias dont je ne partage pas du tout l’analyse, en particulier lorsqu’elle parle de «compétition non concurrentielle» (sic) :

www.lemonde.fr/culture/article/2013/04/12/la-tele-realite-en-questions_3158903_3246.html