À Ouarville (28) le mardi 14 novembre 2017pour parler d’« Internet, jeux vidéo, réseaux sociaux, smartphones… sources d' »addiction » pour nos enfants ? »

Je serai à Ouarville (28), le mardi 14 novembre 2017, en début de soirée pour parler d’« Internet, jeux vidéo, réseaux sociaux, smartphones… sources d' »addiction » pour nos enfants ? », à l’invitation d’une association familiale.

Selon plusieurs psychiatres, certains jeux vidéo en ligne (les MMOG – Massively Multiplayer Online Games ; les jeux en ligne massivement multijoueur) peuvent entraîner une forme de dépendance lorsqu’ils sont pratiqués à certains moments charnières de la vie ou lorsque le joueur traverse une épreuve personnelle : adolescence, entrée à l’université, premier emploi, vie en couple, chômage, divorce…

Les autres utilisations des écrans ne semblent pas entraîner de dépendance au sens psychiatrique mais sont extrêmement chronophages. D’autant que les entreprises qui sont à l’origine des réseaux sociaux et autres applications que nous utilisons sur nos tablettes ou nos smartphones font tout pour que nous y passions le maximum de temps : leur modèle économique est basé sur la distraction, la “captation” de l’attention : plus ces applications nous envoient de notifications (les petites alertes qui apparaissent sur les smartphones même lorsque ceux-ci sont en veille), plus nous allons prendre notre téléphone en main, passer du temps sur ces réseaux sociaux qui vont en profiter pour nous afficher de la publicité et gagner ainsi de l’argent. Autrement dit, ces applications sont conçues dès le départ pour nous “accrocher” et réduire ainsi un peu notre liberté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *