L'Ile Longue, en Bretagne (France)

Depuis 1972, l’île Longue, située dans le Finistère, en Bretagne, abrite la base des SNLE (sous-marins nucléaires lanceurs d’engins) français. Ces installations militaires assurent l’entretient des SNLE entre deux patrouilles. Y sont entreposés les têtes atomiques des missiles et le combustible des réacteurs nucléaires des sous-marins.
C’est de là qu’opérera, à partir de 2010, Le Terrible, inauguré le 21 mars 2008 à Cherbourg (lieu de construction) par le président de la République. A cette occasion, le président a annoncé une réduction d’un tiers du nombre de d’armes nucléaires, de missiles et d’avions de la composante aéroportée de la force de dissuasion française.
Quelque 85 % des têtes nucléaires françaises sont emportées par la composante sous-marine. Le Terrible sera le premier SNLE doté du nouveau missile nucléaire M51 : premier missile français à portée « totalement intercontinentale » (plus de 8 000 kilomètres), il pourra toucher n’importe quel point du globe depuis sa zone de patrouille.
Grâce à sa flotte de quatre SNLE, la France maintient en permanence un sous-marin lanceur d’engins en patrouille, voire deux si les circonstances l’exigent.

Un arrêté préfectoral français datant de 1970 interdit de photographier les installations de l’Ile Longue. Mais Google propose cette vue satellitaire saisissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.