Un site syrien suspecté d'abriter un réacteur nucléaire en construction


Le 6 septembre dernier, l’aviation israélienne a bombardé un site syrien suspecté d’abriter un réacteur nucléaire en construction. Certains experts s’interrogent encore sur la nature exacte, tandis que d’autres sont très affirmatifs. « Il s’agissait soit d’un réacteur nucléaire, soit d’une usine d’assemblage d’armes nucléaires », a estimé Elie Barnavie, historien et ancien ambassadeur d’Israël en France, lors de la conférence « Les enjeux du nucléaire : faut-il avoir peur de la guerre nucléaire ? de Kennedy à Ahmadinejad », organisée le 27 novembre 2007 à la BNF. « Il s’agissait d’un réacteur d’origine nord-coréenne et il y avait des Nord-Coréens sur ce site », a affirmé, pendant le même colloque, Thérèse Delpech, chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales et membre du conseil de l’Institut international d’études stratégiques de Londres.
Syrian suspect reactor site: on September 6th, 2007, Israeli war planes bombed this site and destructed the reactor Syria was allegdly constructing as similar in structure to a North Korean reactor (which is based on an old Russian model). This site is approximately 145 kilometers from the Iraqi border and situated 11 kilometers north of At Tibnah in the Dayr az Zawr region of Syria. There is an airstrip located 3.5 kilometers north of the site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *