Archives de catégorie : Environnement

Cet été, ne rapportez pas de plantes de vos vacances !

Après avoir lu l’article que j’ai publié ce matin dans Les Echos sur les insectes invasifs qui coûtent, chaque année, 69 milliards d’euros à l’économie mondiale, vous hésiterez, à la fin de vos prochaines vacances avant de mettre une plante-souvenir dans vos valises …

 

Cet article comporte également un encadré sur les moustiques génétiquement modifiés utilisés pour lutter contre l’épidémie de Zika au Brésil : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/030344336739-de-sympathiques-moustiques-2088881.php 

 

Changement climatique : comment adapter son entreprise ?

Source Swiss RE : http://www.swissre.com/sigma/

J’ai publié hier matin dans le quotidien Les Echos, un article sur l’adaptation des entreprises aux effets du changement climatique.

Modification des équipements, sécurisation des approvisionnements, nouveaux débouchés… le réchauffement climatique est à la fois source de risques et d’opportunités.

Pour les grands groupes français, il y a urgence, car leurs concurrents britanniques et hollandais ont pris de l’avance…

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/debat/0203405390662-l-entreprise-face-aux-defis-du-rechauffement-661255.php

Quand le réchauffement climatique échauffe les esprits

Pour lutter contre les conséquences des gaz à effet de serre, certains scientifiques proposent de manipuler la nature.

Les principales options de la géo-ingénierie planétaire

Les portraits des Buffon (le naturaliste), Lagrange (astronome), Lavoisier (chimiste) et autres savants qui ornent la Grande Salle des Séances de l’Institut de France, quai de Conti, à Paris, en semblaient tout retournés. Les membres de l’Académie des sciences se réunissent là tous les mardis. Or, la semaine dernière ces Messieurs ont débattu des meilleures façons de bousculer Dame Nature pour lutter contre le réchauffement de la Terre. Au menu de cette conférence-débat sur «l’ingénierie climatique planétaire» ou «géo-ingénierie», des projets a priori un peu farfelus : injection d’aérosols dans la stratosphère pour renvoyer une partie du rayonnement solaire et donc diminuer la température ; ajout de fer dans l’océan pour stimuler les phytoplanctons et du coup augmenter les quantités de carbone qu’ils fixent ; transformation des forêts en bio-char, du charbon de bois qui va emprisonner le carbone dans les sols, tout en les amendant ; etc.

Pour lire l’article que j’ai publié ce matin dans Les Echos sur la géo-ingénierie ou l’ingénierie climatique planétaire cliquez ici.

La grande salle des séances - Institut de France

Le décor de la Grand salle des séances de l’Institut de France, où s’est tenue, mardi dernier 25 juin 2013, la conférence-débat que l’Académie des Sciences a consacrée à l’ingénierie climatique planétaire comprend  :

  • des statues de plein pied : ce sont celles de Nicolas Poussin, Jean de la Fontaine, Molière ((Jean-Baptiste Poquelin), Pierre Corneille et Jean Racine ;
  • des bustes de scientifiques : Jussieu (Antoine de), Cauchy (le baron Augustin), Lagrange (comte Joseph-Louis de); Gaspard Monge…
  • des portraits en médaillons : Jean Le Rond d’Alembert (astronome…), Antoine Lavoisier,  Joseph-Louis de Lagrange, Georges-Louis Leclerc, comte de BUFFON, Coulomb (Charles-Augustin), mais aussi de Rousseau, Voltaire, Fénelon, David, Boileau…
  • sans compter les noms écrits en lettres dorées comme celui d’Alexis Claude Clairaut (mathématicien)…

(source : Délégation à l’Information Scientifique et à la Communication – Académie des sciences)

Des capteurs à l'écoute des villes

J’ai publié ce matin dans Les Echos un article sur les villes connectées : Comment les capteurs vont changer la ville.

La baisse des prix des détecteurs et des télécommunications permet d’améliorer les services en faisant remonter des informations des transports, des poubelles ou des lampadaires.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/debat/0202829791351-comment-les-capteurs-vont-changer-la-ville-576567.php

Des capteurs à l’écoute des villes

J’ai publié ce matin dans Les Echos un article sur les villes connectées : Comment les capteurs vont changer la ville.

La baisse des prix des détecteurs et des télécommunications permet d’améliorer les services en faisant remonter des informations des transports, des poubelles ou des lampadaires.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/debat/0202829791351-comment-les-capteurs-vont-changer-la-ville-576567.php

Le marché des bornes électriques prêt à démarrer ?

J’ai publié ce matin dans Les Echos un article sur le marché des bornes de recharge des véhicules électriques.

Renault Zoé et borne de recharge parking Schneider Electric de mode « 3 CEI » - Auteur : Vollet Philippe - Ce fichier est sous licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 Unported, 2.5 Générique, 2.0 Générique et 1.0 Générique.

Le marché des véhicules électriques fait rêver. Plusieurs constructeurs – dont Renault avec sa Zoé – vont annoncer la commercialisation de voitures électriques lors du Mondial de l’automobile, qui ouvre demain ses portes aux professionnels. Mais, autour des véhicules électriques, c’est tout un écosystème qui doit se développer pour favoriser la mobilité « zéro carbone »… à commencer par les bornes de recharge.

Les équipementiers sont dans les starting-blocks, prêts à vendre des prises aux collectivités, aux entreprises, aux commerces et aux particuliers. Ne manquent plus que les… véhicules électriques !

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/innovation-competences/croissance-verte/0202282079191-le-marche-des-bornes-electriques-pret-a-demarrer-365746.php

L’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a fait débloquer 16 millions d’euros, financés par Investissements d’Avenir, pour aider sept projets de recherche liés à la recharge :
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/innovation-competences/croissance-verte/0202285279416-16-millions-d-euros-pour-la-recherche-365850.php

Recharge normale, accélérée ou rapide ?
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/innovation-competences/croissance-verte/0202285280052-recharge-normale-acceleree-ou-rapide-365696.php

«Je me gèle : monte le thermostat de l'ordinateur !»

J’ai publié ce matin dans Les Echos un article sur une start-up parisienne, Qarnot computing, qui propose une solution inédite de calcul distribué : des radiateurs-ordinateurs qui serviront à la fois de mini-centres de calculs et de chauffage pour des appartements ou des bureaux. Selon ses créateurs, cette invention permettrait de réutiliser ingénieusement la chaleur dégagée par les serveurs.

Pour lire cet article, cliquez ici

Mon enquête comporte également un encadré :

À Paris, un tiers de l’électricité consommée part en fumée

«Je me gèle : monte le thermostat de l’ordinateur !»

J’ai publié ce matin dans Les Echos un article sur une start-up parisienne, Qarnot computing, qui propose une solution inédite de calcul distribué : des radiateurs-ordinateurs qui serviront à la fois de mini-centres de calculs et de chauffage pour des appartements ou des bureaux. Selon ses créateurs, cette invention permettrait de réutiliser ingénieusement la chaleur dégagée par les serveurs.

Pour lire cet article, cliquez ici

Mon enquête comporte également un encadré :

À Paris, un tiers de l’électricité consommée part en fumée

Une carte pour savoir si les toits de New York peuvent produire de l'électricité

http://nycsolarmap.com/

Demain, jeudi 16 juin 2011, «les New-Yorkais découvriront sur Internet la première carte « solaire » interactive de leur ville. Les occupants de quelque 900 000 immeubles de l’agglomération sauront s’il est possible d’y installer des panneaux solaires et à quel prix, s’ils ont droit à des subventions et en combien de temps cet investissement sera rentabilisé…»

Cliquez ici pour lire la suite de cet article paru aujourd’hui dans le quotidien Les Echos : Solaire : New York joue l’interactivité.

Une carte pour savoir si les toits de New York peuvent produire de l’électricité

http://nycsolarmap.com/

Demain, jeudi 16 juin 2011, «les New-Yorkais découvriront sur Internet la première carte « solaire » interactive de leur ville. Les occupants de quelque 900 000 immeubles de l’agglomération sauront s’il est possible d’y installer des panneaux solaires et à quel prix, s’ils ont droit à des subventions et en combien de temps cet investissement sera rentabilisé…»

Cliquez ici pour lire la suite de cet article paru aujourd’hui dans le quotidien Les Echos : Solaire : New York joue l’interactivité.