Archives de catégorie : Articles parus dans le quotidien Les Echos

Surveillez votre frigo…

J’ai publié ce matin dans les Échos un enquête sur la sécurité de la prochaine génération d’objets connectés : « Objets connectés : des transactions à hauts risques »
 

La prochaine génération d’objets connectés prendra des décisions, fera des achats en ligne, remplira des contrats… Autant de transactions qui soulèveront de nouveaux problèmes de sécurité.

Comme chaque début de mois, vous consultez votre relevé bancaire. Mauvaise surprise : votre réfrigérateur connecté a commandé pour 2.000 euros de champagne, récupéré par votre voisin, Alexandre. Vous trouviez bien ce dernier un peu bizarre avec sa passion pour le Dark Web, la face cachée d’Internet où l’on trouve tout ce qui est interdit, mais c’était le seul plan B possible si vous étiez absent au moment des livraisons…

Scénario impossible ? …

Parviendra-t-on à créer une intelligence artificielle qui aura envie d’apprendre à apprendre ?

J’ai publié ce matin dans Les Échos un article sur « La quête sans fin de l’IA générale ». Personne ne sait encore donner l’envie d’apprendre à une machine, ni faire travailler ensemble plusieurs intelligences artificielles spécialisées. Mais des chercheurs planchent déjà sur les conséquences de l’apparition d’une intelligence supérieure à celle de l’homme.

Lesechos.fr > IA > Les défis de l’intelligence artificielle > La quête sans fin de l’IA générale

À quand la voiture sans conducteur ?

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai publié dans le supplément « Intelligence artificielle et mobilité » des Échos du 29 juin 2018, un article consacré à l’avenir de la voiture autonome : si la voiture sans conducteur relève encore de la science-fiction, la France se prépare à accueillir des véhicules autonomes sur les autoroutes et les deux voies séparées à partir de 2021.

À lire sur : https://www.lesechos.fr/intelligence-artificielle/veille-technologique/0301860288707-voiture-autonome-les-choses-saccelerent-2188401.php ou Lesechos.fr -> Section « I.A. » -> « Intelligence artificielle et mobilité : vers le tout autonome »

Cyberattaques : apprendre à travailler sans ordinateurs

J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Échos une enquête sur les « Plan B » que de plus en plus d’entreprises préparent pour le jour où elles seront victimes de pirates informatiques.

Les cyberattaques de l’année 2017 (NotPetya, WannacRy…) l’ont prouvé : la paralysie totale des systèmes d’information est désormais possible. De plus en plus d’organisations se dotent donc d’une cellule de crise chargée de réfléchir à la meilleure façon de travailler en mode dégradé, c’est-à-dire sans écrans.

https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/0301504753226-cyberattaques-apprendre-a-travailler-sans-ordinateurs-2165626.php

Un dossier complet sur l’Intelligence Artificielle dans le quotidien Les Échos auquel j’ai contribué.

Le quotidien Les Échos a publié ce matin un dossier complet sur l’Intelligence Artificielle.


J’en ai rédigé l’article central : « L’Intelligence artificielle à l’assaut des entreprises. »

 L’année 2018 va voir se multiplier les applications opérationnelles de l’IA. Marketing, maintenance, logistique, contrôle, ressources humaines… toutes les activités seront concernées. Nos conseils pour ne pas passer à côté de cette révolution.

___

La rumeur court dans les milieux pharmaceutiques depuis quelques semaines : « Le responsable d’un grand laboratoire pharmaceutique français devait repositionner une molécule arrivée en fin de développement, mais qui ne donnait pas les résultats escomptés. Il a fait plancher en parallèle ses équipes et une solution d’intelligence artificielle, à base de réseaux de neurones : il a obtenu la même réponse, en trois semaines des humains, en 48 heures de l’IA… »

« Les fake news aident à simplifier et ordonner le réel »

À lire également sur le sujet des Fake News, l’interview que j’ai réalisée, toujours pour Les Échos, de Patrick Chastenet, professeur de science politique au Centre Montesquieu de Recherche Politique de Bordeaux et qui a dirigé l’ouvrage collectif « La propagande » (Cahiers Jacques-Ellul n°4, L’Esprit du Temps/PUF) 

« Les fake news aident à simplifier et ordonner le réel »

http://ift.tt/2yg1bFz 

« Fake news » : il y a urgence !

J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Échos une enquête sur les recherches en cours un peu partout dans le monde sur de nouvelles façons de lutter contre les fake news.

En 2022, la désinformation pourrait avoir supplanté l’information sur Internet. Aucune solution miracle n’a encore vu le jour pour éradiquer les « fake news », mais universitaires, associations et réseaux sociaux explorent toutes les voies. Parmi les solutions envisagées : repérer automatiquement les informations douteuses, contraindre les réseaux sociaux à faire le ménage, ou frapper les sites qui publient des fausses nouvelles au portefeuille, en poussant les annonceurs à les boycotter.

Pour lire l’intégralité de cet article : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/030766385737-quelles-pistes-contre-les-fake-news-2124450.php 

L’humain, futur rempart contre les cyberattaques ?

J’ai publié ce matin dans le quotidien Les Échos une enquête sur les grands oubliés de la cybersécurité : les hommes et les femmes.

Virus, « ransomware », vol de données… Pas une semaine ne passe sans qu’une nouvelle cybermenace n’apparaisse. Et dans un monde connecté, la pression est devenue énorme sur les utilisateurs finaux, qui se voient en dernier rempart de l’humanité : « Attention, en cliquant sur ce lien ne vais-je pas contaminer mon smartphone et, par ricochet, les ordinateurs de l’entreprise qui m’emploie, puis tout Internet ? »

Or, jusqu’à présent, la sécurité informatique des entreprises se concentrait sur les parades techniques. Et s’il était plus efficace et rentable d’investir dans la formation des utilisateurs et dans des outils qui leur apportent une vraie aide ?

Pour en savoir plus : https://www.lesechos.fr/idees-debats/sciences-prospective/030599032649-lhumain-futur-rempart-contre-les-cyberattaques-2117161.php#O40fg7Xmbxid8yBP.99

 

Trois dates dans l’histoire de l’intelligence artificielle

Le quotidien Les Échos publie depuis le début de cette semaine une série d’été consacrée à l’histoire de l’intelligence artificielle :  « En soixante ans d’existence, l’intelligence artificielle a connu des progrès spectaculaires, des chercheurs de génie, des victoires inattendues et des moments de doute. Une histoire que « Les Echos » vous raconte en dix dates-clés. »

J’ai contribué à cette série avec trois articles parus mardi 22, mercredi 23 et jeudi 24 août 2017 :

1956 : et l’intelligence artificielle devint une science
A l’été 1956, vingt chercheurs se réunissent sur le campus de l’université américaine de Dartmouth. Les fruits de ce colloque influenceront tous les travaux de cette nouvelle discipline.

1957 : le Perceptron, première machine apprenante Dans les années cinquante, le psychologue américain Frank Rosenblatt simule sur un ordinateur les capacités d’apprentissage d’une machine.

1968 : avec Kubrick, l’IA devient star de cinéma
L’ordinateur HAL, dans « 2001 Odyssée de l’espace », fait découvrir au grand public l’intelligence artificielle. Les questions qu’il pose sont toujours d’actualité.