Samedi soir sur BFM pour parler du cyber-chantage

Je suis intervenu sur le plateau du journal de 20H de BFM, samedi soir 6 juin 2105, pour parler du cyber-chantage à la suite du suicide d’un adolescent, victime d’un chantage à la web cam.

Les nouvelles technologies constituent des outils formidables, mais ne sont que des outils, que l’on peut utiliser à bon ou mauvais escient.

La meilleure prévention contre ce genre d’événements dramatiques consiste à rappeler aux adolescents – un âge particulièrement vulnérable aux sollicitations affectives et sexuelles – qu’un ou une inconnue leur proposant d’entrer dans une relation sexuelle par webcam interposée, risque, à un moment ou à un autre et d’une façon ou d’une autre, de leur demander de l’argent. Et que même s’ils versent la somme d’argent réclamée, l’enregistrement de leurs « ébats » a, malheureusement, de fortes chances de se retrouver publié en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.