J’ai publié ce matin dans Les Echos une enquête sur les techniques de géolocalisation par Bluetooth

Photo service de presse PayPal

La géolocalisation par Bluetooth, popularisée chez Apple sous le nom d’iBeacon, permet d’afficher sur un smartphone, selon l’endroit où se trouve son propriétaire, des informations personnalisées, avec une précision pouvant aller jusqu’à quelques centimètres. Ou de déclencher, sur ce même smartphone, l’ouverture d’une application.

Depuis quelques mois, les spécialistes s’enthousiasment pour ces petites balises Bluetooth et imaginent toutes sortes d’usages : promotions en magasin, domotique (gestion du chauffage quand vous quittez votre domicile…), déplacements (en entrant dans une gare, vous saurez de quel quai part votre TGV), localisation des objets (équipée d’une balise, votre valise s’annoncera en débarquant sur le tapis roulant de l’aéroport), jeu vidéo (l’ONU a utilisé des balises iBeacon pour simuler la présence de bombes antipersonnel lors d’une opération de sensibilisation à New York), médecine…

La suite de mon enquête sur :

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/debat/0203475666146-les-promesses-de-la-microgeolocalisation-668835.php

Sans oublier l’encadré que j’ai consacré à la sécurité de cette technologie et à son respect de notre vie privée :

http://www.lesechos.fr/journal20140506/lec1_idees_et_debats/0203475666223-une-technologie-securisee-668937.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *