Les tunnels du programme nucléaire iranien













Pour agrandir la carte, cliquez ici.

Les Iraniens auraient entrepris, depuis plusieurs années, la construction de tunnels pour y dissimuler et y abriter leurs installations destinées à leur programme nucléaire militaire*.

Information ou désinformation destinée à compliquer la planification d’une attaque militaire israélienne ou américaine sur les équipements iraniens ?

Une chose est certaine : il est, théoriquement, tout à fait possible de dissimuler une usine d’enrichissement dans un tunnel. En effet, grâce à l’ultracentrifugation, le combustible nécessaire à un engin nucléaire peut être élaboré presque partout. «1 300 centrifugeuses installées dans un bâtiment de 1 300 mètres carrés peuvent produire en quatorze mois suffisamment d’uranium hautement enrichi pour fabriquer une bombe », révèle Richard Garwin, un ingénieur atomiste américain (échange de mails avec l’auteur, 23 juin 2006).

*Sources : AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique), Los Alamos National Laboratory, National Council of Resistance of Iran et Collins Bartholomew, cités par le New York Times du 6 janvier 2010 (http://www.nytimes.com/2010/01/06/world/middleeast/06sanctions.html?pagewanted=1&th&emc=th)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.