L'éco-conception se pratique en club

Lancé en 2007 par des passionnés de l’éco-conception, ce regroupement d’entreprises est désormais ouvert à de nouveaux membres.

L’éco-conception fait des émules et devient un passage obligé. Pourquoi ne pas s’inspirer des meilleures pratiques des sociétés les plus avancées en la matière ? C’est l’objectif du regroupement d’entreprises baptisé « Creer » (Cluster Research : Excellence in Ecodesign & Recycling), qui va justement pouvoir accueillir de nouveaux adhérents, grâce au statut d’association dont il vient de se doter. Ce club dédié à l’éco-conception et au recyclage a été lancé en mars 2007 par six industriels (Areva T&D, SEB, Plastic Omnium, Renault, Steelcase et Veolia Environnement), le Cetim (Centre technique des industries mécaniques) et l’Ensam (Ecole nationale supérieure d’arts et métiers) de Chambéry. La définition est précise. Il s’agit de concevoir des produits en minimisant leurs impacts sur l’environnement, tout au long de leur cycle de vie, depuis l’extraction des matières premières qui entrent dans leur composition jusqu’à leur recyclage. Et la démarche ne s’improvise pas.

Lire la suite sur le site des Echos : http://www.lesechos.fr/info/metiers/02052983884-l-eco-conception-se-pratique-en-club.htm

Article paru dans le quotidien Les Echos le 6 juillet 2009

Jacques Henno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *