Invité hier de l’émission "A la carte" sur France 3, sur le thème des escroqueries à la carte bancaire

J’ai été invité hier, lundi 8 juin, par l’émission « A la Carte », diffusée sur France 3, dont le thème était : « Carte bleue : de plus en plus d’escroqueries ».

Pour la cinquième fois, les producteurs de « A la carte » m’ont invité à participer à cette émission diffusée sur France 3 entre 16H30 et 17H20. Aux côtés de Serge Maître, docteur en droit et secrétaire général de l’Association française des usagers des banques, de Charles Copin, journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies et de Cathie-Rosalie Joly , avocate spécialisée dans les nouvelles technologies, membre du cabinet Ulys, j’ai débattu de « Carte bleue : de plus en plus d’escroqueries ».

Vous pouvez retrouver la vidéo de cette émission en cliquant ici : http://programmes.france3.fr/a-la-carte/index-fr.php?page=integrales&emission=914

Voici le résumé de cette émission, rédigé par la production : «Si Internet s’est imposé en une décennie dans nos vies, transformant bon nombre d’activités, et notamment les activités commerciales, les criminels n’ont pas mis longtemps à découvrir les bénéfices qu’ils pouvaient tirer de cet outil et d’un environnement ouvert, mondial, dont les règles diffèrent d’un pays à l’autre. Selon le dernier bilan mensuel de l’Observatoire national de la délinquance, entre octobre 2007 et septembre 2008, le nombre d’escroqueries et infractions économiques aurait augmenté de 8,9%. Et, le butin des cyberpirates en 2008 se chiffrerait à des dizaines de milliards de dollars. Mais comment ces pirates opèrent-ils ? Quelles sont les arnaques les plus répandues ? Comment protéger son ordinateur ? Quelle est la fiabilité des systèmes de sécurité ? Enfin, que faire si l’on est victime d’escroqueries ? @ la carte répond aujourd’hui à toutes vos questions sur les arnaques et fraudes sur Internet.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.