Remèdes de grand-mères pour petits maux high-tech


Une pub pour deux marques de riz ? Non ! Des conseils pour les petits tracas de tous les jours dans la vie high-tech : téléphone mobile tombé dans l’eau, batterie déchargée, disque dur en panne, DVD sale…

Qui n’a pas, un jour, fait tomber son téléphone portable dans l’eau ? Les gestes « qui sauvent » sont d’ouvrir le mobile, d’en ôter la batterie, pour prévenir les courts-circuits, et d’essuyer toutes les parties accessibles. «On peut également utiliser un sèche-cheveux, pas trop brûlant : cela accélère le processus», conseille Xavier des Horts, responsable du service communication France de Nokia, le plus important constructeur de téléphones mobiles dans le monde. Et pour finir, on peut plonger son appareil dans un… bol rempli de grains de riz (non cuits, bien sûr). «En raison de sa composition chimique, le riz va déshumidifier l’air et faciliter le séchage du téléphone», explique Paul Boutin, écrivain californien, spécialisé dans les nouvelles technologies (il écrit dans de grands quotidiens américains, comme le New York Times). Ce n’est pas par hasard si nos grand-mères mettaient quelques grains de riz dans leurs salières pour les préserver de l’humidité.

Comme quoi les bonnes vieilles recettes s’appliquent aussi aux objets les plus modernes. Voici quelques conseils de bon sens recueillis auprès des meilleurs experts. Cependant, attention : ils ne fonctionnent pas à tous les coups. Mais au moins, ils valent la peine d’être essayés.

La batterie du téléphone mobile. «Il ne faut pas la mettre constamment en charge, prévient Xavier des Horts. L’idéal est d’attendre qu’elle soit entièrement déchargée, mais on peut la brancher dès qu’elle est à moitié vide.» La recharge prend entre une et deux heures. Inutile donc de laisser le chargeur fonctionner toute une nuit. D’autant qu’il continue à consommer de l’électricité, même si la batterie est à nouveau pleine. «Si tout le monde enlevait son chargeur dès qu’il a fini d’agir, cela économiserait, chaque année, l’équivalent de la consommation d’une ville européenne de 100 000 habitants», ajoute Xavier des Horts. «Une astuce si votre batterie est en train de se vider, que vous n’avez pas votre chargeur sous la main et que vous allez avoir besoin quelques minutes de votre téléphone le lendemain matin : enlevez la batterie et mettez-là, protégée dans un sac plastique, au réfrigérateur, conseille Paul Boutin. Le froid ralentit le processus chimique à l’œuvre dans la batterie.» Au contraire, garder un téléphone portable au chaud, par exemple dans la poche de son pantalon, accélère le processus.

La batterie de l’ordinateur portable. «La durée de vie des batteries d’ordinateurs portables dépend énormément du soin qu’en prend l’utilisateur, préviennent les services techniques d’HP (Hewlett-Packard : numéro un mondial de la micro-informatique) France. Ainsi, lors de la première utilisation, si la batterie est vide, il convient de charger celle-ci à fond, puis de la laisser se vider une nouvelle fois complètement, avant de la recharger de nouveau. Mais si, toujours lors de la première utilisation, la batterie est en partie pleine, il faut la laisser se vider complètement, avant de la recharger. Lors des utilisations suivantes, lorsque la batterie est rechargée à 100%, il faut débrancher l’alimentation et laisser la batterie se décharger. Laisser une batterie déjà rechargée sous tension réduit sa durée de vie.»

Le disque dur de l’ordinateur. C’est souvent la partie la plus fragile de la machine. Il faut donc régulièrement sauvegarder ses données sur des CD-Rom que l’on grave, ou sur des disques durs externes. Que faire si son disque dur cesse de fonctionner ? «Si les fichiers n’ont pas été sauvegardés ailleurs et si le disque dur est physiquement abîmé, on ne peut pas récupérer ses données personnelles», estiment les services techniques d’HP France. On peut toujours faire appel aux services d’un expert en récupération de données, mais cela revient jusqu’à plusieurs centaines d’euros. «Une autre solution, qui ne coûte rien, celle-là, consiste, si l’on sait enlever le disque dur de son ordinateur, à le mettre au congélateur quelques heures, conseille Paul Boutin. Souvent, les problèmes de disque dur proviennent de pièces minuscules qui ne sont plus alignées correctement.» Refroidir le disque dur peut redresser les pièces défaillantes et lui permettre de fonctionner le temps de transférer les données les plus sensibles.

La cartouche d’encre de l’imprimante. Rien de plus frustrant que d’être en train d’imprimer un document important et de voir la cartouche d’encre refuser de fonctionner à deux pages de la fin. Si vous avez un sèche-cheveux (ce qui n’est pas évident au bureau…), chauffer la tête de la cartouche : cela devrait liquéfier l’encre séchée et permettre d’imprimer quelques pages supplémentaires.

Les CD et les DVD. Pour les nettoyer, il est inutile d’acheter un produit spécifique. Un alcool (vodka, whisky…) fera très bien l’affaire. En revanche, pour nettoyer un ordinateur ou un téléphone portable, mieux ne vaut pas utiliser de produit ménager courant. «Il faut se servir d’un chiffon doux et de produits non-corrosifs pour ne pas abîmer les touches du clavier et la dalle de l’écran, mettent en garde les services techniques d’HP. Il faut donc absolument acheter des produits de nettoyage spéciaux, proposés dans les grandes surfaces.» Même les recettes de grand-mères ont leurs limites…

N’hésitez pas à réagir à cet article. Vous pouvez me faire part de votre expérience en ajoutant un commentaire à ce texte.

Jacques Henno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.