Des Français à l’assaut du Web anglais

Le site français de ventes privées Brandalley va s’implanter en Grande-Bretagne avec l’appui financier et publicitaire d’une filiale de l’empire Murdoch. On parle bien de l’empire médiatique du magnat australien Rupert Murdoch qui edite le Wall Street Journal et qui exploite le portail MySpace notamment.
L’accord est original à deux titres : l’identité de la jeune entreprise soutenue par le poids lourd des médias (c’est la première fois que News Corp s’intéresse à une jeune pousse française) et la nature de l’accord passé entre les deux partenaires. Voir l’article que j’ai consacré à ce sujet sur Vnunet.fr le 14 février dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *